Risques Psychosociaux/QVT

Notre approche se caractérise par 5 principes clés :

1er principe : Aborder la complexité « psychosociale » en articulant 3 champs : la personne, le groupe ou collectif et l’organisation.

Dans notre manière d’appréhender les demandes et contextes de nos interlocuteurs, nous sommes à l’écoute de la complexité des niveaux de tensions vécues ; nous analysons en effets, les phénomènes de tensions comme la résultante entre 2 logiques qui, à certains moments, ne sont plus en phase :

  • Celle de l’individu : sa relation au travail et à l’organisation, le vécu de sa place dans l’équipe et l’organisation, ses aspirations et ses valeurs,
  • Celle de l’organisation : ses contraintes de résultats et les transformations à conduire, le management et l’organisation du travail.

Dans notre accompagnement, nous mettons le groupe au centre (groupes de parole, groupe de travail, équipe, instance de pilotage) dans sa fonction de médiation entre l’individu et l’organisation pour exprimer et élaborer les tensions vécues, construire de l’appartenance et mettre en mouvement les personnes autour de solutions pour résoudre les tensions.

2ème principe : Cibler le « bon niveau d’intervention », c’est-à-dire les « situations de travail » sources de tensions sur lesquelles les acteurs concernés vont « pouvoir agir », et prendre le temps de mettre en place les solutions pour en apprécier les effets produits.

3ème principe : Nous appuyer sur la parole des acteurs concernés par ces situations comme un outil d’intervention qui permet le recul, l’appropriation collective d’un « sens » à ces situations, le partage des difficultés rencontrées et des voies de résolution possibles.

4ème principe : Associer et faire coopérer les acteurs dans la construction et le suivi du dispositif d’accompagnement (diagnostic/propositions, accompagnement de la mise en œuvre) :

  • Chacun dans son rôle et son expertise : Codir, CHSCT, RH, managers, collaborateurs, autres experts (médecin du travail, ergonome, psychologues du travail),
  • Chacun en interaction avec les autres (Instance de pilotage) pour pouvoir parler le même langage, valider le dispositif et en ajuster la mise en œuvre.

5ème principe : Avoir le souci de l’éthique.
Nous veillons dans ce type d’intervention à :

  • Ne pas être dommageable aux personnes, en commençant par le fait de ne pas personnaliser les problèmes de tensions.
  • Partager avec nos commanditaires une démarche de gestion des risques d’une intervention : appréhender "les obstacles" au cours de l’intervention et s’assurer que chacun soit dans son rôle pour les résoudre.
  • Construire la confiance à toutes les étapes de l’intervention : échanger informations et analyses, définir des règles de confidentialité, faire le point régulier des attentes réciproques.

Enfin, notre spécificité est de pouvoir accompagner les acteurs, après une étape de « diagnostic terrain » qualitatif, pour les mettre en mouvement autour des solutions qu’ils auront construites et validées ensemble, et ceci, sur les champs : organisation du travail, cohésion et les modes de fonctionnement des équipes, cohérence des échelons de responsabilités et de décision, compétences collectives, management du changement.

© LM Intervention - 45, rue du faubourg Saint Antoine - 8, cour Saint Louis - 75011 Paris
tel 01.47.00.04.54 - contact@lmintervention.fr
.